Restez connecté avec VoyagExpert en vous inscrivant à notre newsletter

Complétez vos coordonnées dans le formulaire ci-dessous:

Suivre les actualités VoyagExpertRecevoir les infos MICE



*Champs obligatoires


Les données recueillies serviront exclusivement à l’envoi de cette newsletter et vous pouvez à tout moment vous désabonner et demander l’effacement de vos données.

Accor et Air France relient leurs programmes de fidélité

Accor et Air France relient leurs programmes de fidélité

Accor et Air France viennent de signer un accord pour lier étroitement leurs programmes de fidélité…

Grâce à cet accord, les membres du programme de fidélité d’Accor pourront gagner des points en prenant des vols Air France et les membres du programme Flying Blue pourront gagner des miles en séjournant dans des hôtels du groupe Accor.

Ce programme est unique par sa portée car il s’étend à tous les membres des deux programmes et pas uniquement aux membres premium.

Par exemple American Airlines et le groupe hôtelier Hyatt avaient signé un partenariat pour leur programme de fidélité mais il n’est valable que pour les membres disposant d’un statut premium.

Dans le détail les membres d’Air France-KLM Flying Blue gagneront un mile frequent flyer pour chaque euro dépensé dans un hôtle Accor. Parallèlement les membres du programme de fidélité d’Accor gagneront un point pour 2 euros dépensés chez Air France ou KLM.

Il est aussi possible de transférer des points entre les deux programmes: 4000 points Flying Blue peuvent être convertis en 1000 points Accor et 2000 points Accor peuvent être convertis en 1000 miles Flying Blue.

A titre d’exemple un aller/retour en classe économique entre Pairs et New York coûte environ 22 à 25000 miles.

Pour profiter de cette nouvelle option les voyageurs doivent relier leurs comptes Accor et Flying Blue.

Ce nouveau partenariat est peut-être le fruit des échanges importants qui ont eu lieu entre les deux groupes.

Il y a quelques mois Accor avait envisagé de prendre une participation au sein du capital d’Air France-KLM.

La transaction n’avait finalement pas eu lieu.

 

Source : Businesstravel.fr